KALI-ARNIS-ESKRIMA

Les principes généraux de l’Arnis- Kali Eskrima (Art Martial Philippin)

Les niveaux d’apprentissage s’opèrent en fonction de différents types de pratique, les sections de travail en règle générale sont :
– Solo baston (travail du bâton simple)
– Doble baston (travail du double bâton)
– Pangamut ou Mano-Mano (Travail des mains nues)
– Kotsilio ou Baraw depensa (travail du couteau de défense)
– Layog-Dumog (Travail de contrôle du corps sur articulation des membres et verrouillage au sol)

Notes explicatives et compléments :
– Dumog, le corps à corps et leviers articulaires
– Hubud lubud ou chaîne des mains, sensibilité et travail de développement dans la courte distance
– Panatukan, la boxe Philippine avec son travail de destruction membres et articulations
– Sikaran, travail des coups de pied qui comprend aussi le travail des genoux
Variations avec mains nues contre couteau, bâton ou armes dérivées

Les spécificités de l’Askal Hybrid Arnis
Le concept de l’Askal Hybrid Arnis se matérialise par un travail de construction :
Pour le développement mental et physique :
– Réflexes, gestuel naturel, souplesse, fluidité, rapidité, précision et intuition.

Pour le travail des armes :
Partie principale de la méthode Askal Hybrid Arnis afin de développer en soi une maîtrise absolue des réflexes, de concentration, d’agilité du corps, que l’esprit et le corps n’en face qu’un. La phase la plus importante pour éduquer et affuter nos sens et la mémoire des muscles et ainsi avoir une qualité de maîtrise sans faille. Un développement qui facilite le travail sans les armes avec aisance.
– Bâton court 55 cm : maniement, frappes aux nerfs, os et combat rapproché.
– Couteau, Lame longue, Karambit et dérivés: maniement, contrôle et maîtrise avec phase d’approche différente en fonction des armes utilisés.

Pour le travail de main nue (Pangamut ou Mano-Mano) :
– Dégagement des saisies poignets, coudes, épaules frontales et arrières
– Frappes mains fermées, ouvertes, tranchante, pique, coudes, avant-bras.
– Méthodologie d’appréhender les phases de frappes et de contres, enchainements, développement des sensations pour des contrôles les mieux adaptés sur des frappes, des clés ou autres.
– Contrôle, immobilisation sur les articulations et système nerveux
– Désarmement sur coup de bâton et de couteau à différents niveaux de frappes
– Strangulation, clés de bras et cinglages

Pour le travail de coups de pieds :
Ils se font toujours bas, au-dessous du nombril.
On cible l’assise du corps, l’équilibre, particulièrement l’axe des articulations des genoux.
Les coups de pieds se font essentiellement sur les zones musculaires ou nerveuses.

The specificities of Askal Hybrid Arnis

Askal Hybrid Arnis concept is materialized by a work of construction:

Mental and physical development

-reflex, natural gestures, flexibility, rapidity, precision and instinct

Weapon work

Main part of the Askal Hybrid Arnis method in order to develop a complete mastery of reflexes, concentration and agility in order for the body and mind to become one. Most important phase in order to train our senses and muscle memory and thus having a flawless quality of work. This development eases the transition to empty hands

– 55cm short stick: strikes on nerves, bones and close combat

– knives, long blades, karambit, etc. : control and mastery with different approach depending on weapon used.

Empty hands

-getting away from wrist, elbow, front and back shoulder holds

-strikes with open, closed hands, shaped, pokes, elbows, forearms

-methodology to apprehend striking and countering phases, combos, sensations in order to get control on strikes, locks or other.

-control, blocking on joints and nervous system

-disarmament on stick and knife attacks at different levels.

-strangulation, arm locks and lashing

Kicking

-Kicks are always low, below the waist

-focused on body anchor, balance, particularly on the knee joint axis

-kicks essentially done on muscles and nerves